Questions courantes

Questions courantes (FAQ)

Quelques questions courantes sont regroupées dans les catégories ci-dessous. Certaines questions peuvent néanmoins s’appliquer à plusieurs catégories.

Les dirigeant-es Les cadres Les personnes privées Questions générales

Les dirigeant-es

Il est temps que je transmette l’entreprise à mon fils, mais je suis préoccupé à l’idée de lui laisser tenir les rênes tout seul.
Dans un tel cas, le coach peut vous aider à clarifier ce qui dépend de vous et ce qui dépend de votre successeur. Une fois cette distinction effectuée, les rôles et objectifs de chacun seront analysés. Vous verrez ensuite si le projet semble viable à chacun.

Je reçois des plaintes des collaborateurs au sujet de tel chef de service. Il semble qu’il peine à communiquer avec eux. Avec moi aussi d’ailleurs, car lorsque j’aborde le sujet, il ne voit aucun problème. Je ne sais que faire car c’est un collaborateur précieux que je souhaite garder.
Très concentrés sur leurs tâches et leurs objectifs, certains cadres, croyant être ainsi plus efficaces, accordent trop peu d’importance à leurs relations avec les autres. Ils vont parfois aussi « plus vite que la musique ». L’intervention d’un coach permet des progrès spectaculaires dans la prise de conscience … si la personne accepte le dialogue! En tous les cas, ça vaut la peine d’essayer!

Les cadres

Suite à certaines difficultés, mon chef me propose de faire du coaching. Ce coach va-t-il m’être utile ou plutôt aider mon chef à me renvoyer ?
Cette question est légitime. N’entreprenez rien avant d’avoir clarifié avec votre chef ce qu’il attend du coaching. Ensuite, rencontrez le coach et vérifiez qu’il vous convient. Si tel n’est pas le cas, choisissez-en un autre! Décidez finalement à trois des objectifs du contrat et mettez vous tous d’accord sur les informations qui seront communiquées à votre chef au cours du coaching.

Si votre chef investit de l’argent dans un coaching, c’est qu’il souhaite que vous restiez à ses côtés. Même si vous n’êtes pas convaincu au départ, démontrez votre bonne volonté et recherchez sincèrement ce que ce coach pourrait vous apporter. Rappelez-vous qu’un bon coach ne vous obligera en rien.

Je me sens bien seul. Mon chef est inaccessible, mes collaborateurs me harcèlent ou se plaignent sans cesse et la concurrence avec mes collègues est féroce. J’aurais besoin d’appui, de pouvoir parler.
La solitude du dirigeant (comme du cadre) est parfois grande car il peut être trop risqué d’exposer ses doutes, ses craintes ou ses faiblesses au sein de l’entreprise. Un coaching peut vous aider à faire « baisser la pression » dans un premier temps et ensuite vous permettre d’évaluer les zones d’amélioration possibles.

Les personnes privées

Je vis une situation difficile avec des soucis dans différents domaines et je ne sais pas ce que je dois faire. Je me sens submergé!
Demandez-vous si vous voulez vraiment que quelqu’un vous dise ce que vous devez faire. Peut-être vous serait-il plus utile d’avoir quelqu’un qui vous aide à faire le tri et à définir vos priorités dans toutes ces choses qui sont en mouvement dans votre vie. Dans ce cas un coach peut vous aider.

Je sais que j’ai parfois des réactions exagérées au travail et cela me pose des problèmes mais, je ne veux en tout cas pas voir un psy. Un coach peut-il m’aider ?
Cela dépend. Si votre comportement vous relie directement à des expériences du passé qui vous ont traumatisées, il sera préférable de vous adresser à un thérapeute. Par contre, si ces comportements sont liés par exemple à votre surcharge de travail ou à la difficulté à comprendre les autres, alors un coach peut vous aider.

Dans tous les cas, vous pouvez vous adresser à un coach qui, si un besoin thérapeutique est identifié, vous suggèrera de vous adresser à un thérapeute. C’est ensuite vous qui déciderez ce que vous voulez faire. Notez qu’un travail distinct mais parallèle en coaching et en thérapie est possible.

Le coach peut-il me garantir que j’aurai un résultat, que j’en aurai « pour mon argent » ?
La réussite du travail dépendant essentiellement de la personne elle-même, le coach ne peut pas s’engager sur le résultat. Par contre, il s’engage à mettre en oeuvre toutes ses ressources pour accompagner la personne vers le succès.

Faire un coaching permet d’être à la mode, tout le monde en parle. Je vais essayer, pour voir…
Votre motivation ne semble pas très élevée et vous n’apportez pas de demande spécifique. Un coaching ne paraît pas utile. Toutefois, si vous réfléchissez plus en profondeur à un domaine où vous souhaitez vraiment du changement, vous trouverez probablement un vrai sujet de travail!

Je n’ai pas vraiment envie d’investir mon argent dans du coaching, ça me semble trop cher.
Le coaching implique un effort financier, en effet. Peut-être dépensez-vous de l’argent pour vos loisirs, pour votre bien-être physique. Il est important d’évaluer la valeur que vous attribuez à un” mieux-être” dans votre vie avant d’investir dans un coaching.

Questions générales

En quoi consiste la supervision ?
La supervision permet à un coach professionnel de travailler sur des situations rencontrées dans son activité avec un coach expérimenté. Il peut ainsi obtenir un feedback sur sa propre pratique, découvrir de nouvelles pistes lorsqu’il est bloqué et apprendre de ses erreurs. Un coach professionnel doit être régulièrement supervisé.

Vous faites la différence entre coaching, conseil, thérapie, etc… Un coach ne donne-t-il jamais un conseil ?
Le coach ne dit pas à la personne ce qu’elle doit faire. Il a néanmoins le devoir de la rendre attentive aux conséquences possibles de ses choix. De même, le coach doit s’assurer que les objectifs visés lui paraissent positifs pour la personne.
Il peut arriver que le coach ait une expertise dans tel domaine. Par souci d’efficacité, il pourra proposer des options à la personne.

Qu’est-ce que l’assertivité ?
L’assertivité est la capacité à s’affirmer tout en respectant autrui. C’est faire valoir son point de vue tout en gardant une relation positive avec son interlocuteur.

Cette capacité recouvre la confiance en soi, l’affirmation de soi, l’aptitude à négocier et la capacité d’écoute.

Il s’agit assurément d’une compétence à développer, qu’en pensez-vous ?

Faut-il changer absolument ? On nous parle toujours de changer!
Le changement est à la mode et devient presque un impératif. Pourtant ce n’est pas une fin en soi. Croire qu’on est obligé de changer est le meilleur moyen de résister de toutes ses forces à la nouveauté.

Personne d’autre que vous ne peut vous obliger à changer. C’est seulement si vous souhaitez vraiment changer quelque chose que vous y arriverez naturellement.